PRODUCTIONS PHOTOGRAPHIQUES DOCUMENTAIRES
  Gens de terre, la nouvelle Europe  
 

Photographe
Jane Evelyn Atwood

Quand j’y suis allée pour la première fois
au mois d’août, le temps déjà commençait à changer.
Virksai est un petit village à quatre heures de train de Vilnius.

 
  _______________________________________________________________________________________  
 
L i t u a n i e
Région de Plungé, à l'ouest
 

Cliquer sur la carte pour choisir un pays

           
       
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
           
 
 

Les gens de Virksai

Quatre ou cinq familles seulement vivent à Virksai. Tous sont agriculteurs. Il n'y a pas de "jeunes agriculteurs" proprement dit, parce que les familles travaillent ensemble -enfants, parents et grand-parents- et que plusieurs générations confondues s'occupent des animaux et des terres.

Les gens de Virksai font des produits laitiers et adhèrent tous à la coopérative "Milk Flower", une des onze coopératives de la région de Plungé. Cette coopérative où l’on gagne à peu près
40 cents par litre de lait compte 32 fermiers. La traite des vaches a lieu deux fois par jour, vers 5h30 du matin et à
6 heures du soir.

Le maire du village, Liudas Gricius, sa femme et son fils traient leurs vaches à la trayeuse dans le champ même où paissent les animaux. Liudas transporte les trayeuses par camion jusqu'au champ. Il a vingt et une vaches, ce qui est considéré ici comme une grosse entreprise.


 

Les autres familles du village ont des entreprises beaucoup plus modestes, seulement une ou deux vaches, et la traite se fait à la main. Normalement ce sont les femmes qui s'occupent de la traite, elles se rendent aux champs à pieds ou en vélo, emportant le tabouret sur lesquels elles vont s’asseoir et les seaux qu’elles installent en dessous de la vache tandis que celle-ci continue à remuer l’arrière train.

Tous les autres membres de la famille indifféremment exécutent les taches quotidiennes de la ferme, les uns et les autres s’aident et se donnent des coups de mains entre voisins quand il y a besoin d’un renfort de main-d'œuvre.

Les gens de Virksai sont très pauvres. Presque tout ce qu'ils mangent provient de leurs champs et de leurs animaux. Parfois il leur arrive de regretter l’ancien régime communiste. Ils disent "avant on était pauvres mais tout le monde travaillait. Maintenant on est toujours pauvres mais beaucoup n'ont pas de travail".

 
___________________________________________________________________________________